Acheter le n° 141 en PDF

Acheter VVMAC THÉMATIQUES
8 NOUVEAUX NUMÉROS
Uniquement en PDF
Disponible à l'unité,
en pack de 3 ou de 8

Offrez un abonnement en cadeau

 

 

 
 
 
   
 
 

 

• 21 applications Mac à utiliser au quotidien.
• iMazing : gérez vos apps iOS sur votre Mac.
• Alimentation : petit guide illustré des chargeurs secteur d’Apple.
• Sur iPad et iPhone, les fichiers, c’est l’affaire de Documents 6.
… et nos nombreux autres articles, nos astuces et de solutions du mois, les sélections et les prises en main d'applications, sans oublier nos pages de pas à pas pratiques…

 

 

Vous et Votre Mac #141
Dans les kiosques depuis
le 23 janvier 2018

 

 

Feuilletez l'aperçu du magazine




 

Découvrez le sommaire détaillé du magazine



Consulter le sommaire détaillé

À PROPOS DE…
L’éditeur Panic a récemment arrêté le développement et la vente de la version iOS de son excellent client FTP, Transmit. L’application iOS coûte plus cher qu’elle ne rapporte. Dans l’autre sens, Fanatic Software a mis presque deux ans pour avoir une version Mac d’Informant, son outil de gestion de temps, de tâches et de notes. Je lui souhaite le succès que l’application mérite. Au-delà des raisons économiques, stratégiques des développeurs et de leurs erreurs, le fait est que pour les développeurs porter une application d’un environnement à l’autre (que l’application ait été d’abord créée sur Mac ou d’abord sur iOS) et maintenir deux développements différents n’est pas facile ni aisément rentable.
Il y a un malaise de fond auquel Apple pourrait, selon certaines rumeurs, commencer à porter remède dès cette année.
Non, il ne s’agit pas, pour l’instant du moins, d’avoir un seul et même système pour tous les ordinateurs et appareils, comme le fait Microsoft, mais de proposer aux développeurs une « unification » des librairies et des outils de développement, afin qu’ils puissent produire des versions pour chaque plateforme Apple à partir d’un même ensemble de librairies et donc d’un même code (hors les adaptations d’interface nécessaires). Actuellement, même si macOS et iOS sont frères et partagent de nombreuses ressources, ils se sont largement séparés au fur et à mesure qu’iOS grandissait, évoluait pour répondre aux défis de la mobilité et à ceux de la concurrence acharnée des autres fabricants. Si Apple a su amener au Mac des innovations portées par iOS, cela s’est surtout fait sur deux plans : offrir des fonctions aux utilisateurs Mac et renforcer l’intégration via iCloud. Mais cela n’a pas impliqué de réforme profonde des outils de développement, et a eu même tendance à complexifier le travail des développeurs qui veulent être présents sur Mac et sur iOS avec de bonnes applications natives (et non à l’aide de générateurs multiplateformes d’applications). Ce travail de très grande ampleur, qui aurait de phénoménales répercussions sur les utilisateurs Mac, pourrait être présenté à la WWDC 2018, la grande conférence mondiale des développeurs Apple. Nous verrons en juin, si les rumeurs se vérifient. Mais comme dit le dicton populaire, il n’y a pas de fumée sans feu, et nombre de rumeurs se sont toujours concrétisées les années passées.
Bernard Le Du