Acheter le n° 154 en PDF

Achetez La nouvelle collection
THÉMATIQUES 2018
7 NOUVEAUX NUMÉROS PDF

Disponible à l'unité,
en pack complet de 7 n°

Offrez un abonnement en cadeau

 

 

 
 
 
   
 
 

 

• De A à Z… l’abécédaire du Finder.
• Apple Music, peut-être le plus beau service d’Apple.
• Tourner ses vidéos avec un iPhone ou un iPad.
• L’authentification à deux facteurs.
• Remplacer son vieil iPhone par un XR.
… et nos nombreux autres articles, nos astuces et de solutions du mois, les sélections et les prises en main d'applications,
sans oublier nos pages de pas à pas pratiques…


 

 

Vous et Votre Mac #154
Dans les kiosques depuis
le 27 mars 2019

 

 

Feuilletez l'aperçu du magazine




 

Découvrez le sommaire détaillé du magazine



Consulter le sommaire détaillé


À propos de…
La confidentialité, le respect de la vie privée, la sécurité sur Internet… sont des sujets qui, je le constate par vos courriers et vos questions, sont devenus essentiels. Mais vous mettez tous en cause la complexité des solutions apportées. Que ce soit pour les mots de passe (je note un manque de confiance dans les gestionnaires) ou pour l’authentification à deux facteurs (trop laborieuse à mettre en œuvre), sur laquelle nous revenons dans un article de ce numéro.
Le nouveau standard WebAuthn, qui s’appuie sur la biométrie ou une clé externe dédiée, devrait simplifier les choses puisque c’est une solution a priori plus sûre que les mots de passe et qui propose une authentification à un seul facteur, donc simple.
La simplification pourrait aussi être à l’œuvre derrière la norme USB4 qui sera finalisée avant l’été. Elle devrait conduire à une rationalisation des ports et des câbles autour de l’USB-C.
Toujours dans le domaine de la confidentialité, j’ai eu beaucoup de questions suite à un de mes petits articles du numéro 153. Certains de nos lecteurs pensent qu’en utilisant le mode de navigation privée des navigateurs, ils sont anonymes. En fait, pas vraiment. Ce n’est pas fait pour cela. La navigation en mode privé sert à laisser le moins de traces possible sur l’ordinateur utilisé. Typiquement, c’est ce mode de navigation qu’il faut choisir chez des amis, au travail ou sur un ordinateur public (dans un café ou une association…). Le navigateur ne conservera rien de votre navigation quand vous l’arrêterez. Ce qu’il y a aussi de bien avec ce système, c’est que lorsque, dans une session privée, vous cliquez sur un lien vers un autre site ou que vous ouvrez un autre site depuis vos favoris, par exemple, vous restez toujours en navigation privée. Pensez tout de même à bien refermer la fenêtre de navigation privée quand vous arrêtez votre surf. Par ailleurs, même en navigation privée, votre activité est visible des sites que vous visitez et de fournisseur d’accès Internet. Vos visites ne sont pas anonymes. Pour être anonyme, il faut utiliser d’autres circuits et d’autres outils. Le plus connu est Tor qui a son navigateur dédié. On peut aussi utiliser le navigateur Brave qui, en plus des onglets privés sait aussi ouvrir des onglets Tor. Bernard Le Du