Acheter le n° 135 en PDF

Acheter VVMAC THÉMATIQUES
8 NOUVEAUX NUMÉROS
Uniquement en PDF
Disponible à l'unité,
en pack de 3 ou de 8

Offrez un abonnement en cadeau

 

 

 
 
 
   
 
 

 

• Installation, réinstallation et restauration du système.
• Diffuser en direct un événement sur le web.
• Des clés USB U2F pour un accès plus sûr au web.
• Photographier et filmer avec un iPhone.
et de nombreux autres articles, nos astuces et de solutions du mois, des prises en main d'applications, des pratiques…


 

 

Vous et Votre Mac #135
Dans les kiosques depuis
le 24 juin 2017

 

 

Feuilletez l'aperçu du magazine



 

Découvrez le sommaire détaillé du magazine



Consulter le sommaire détaillé

À PROPOS DE…
Enfin quelques nouveaux iMac, plus puissants, mieux lotis… on ne s’en plaindra pas ! Les portables ont été, durant 40 secondes, aussi de la fête. On savait qu’il n’y aurait pas de Mac Pro. Et l’on n’attend plus vraiment un nouveau Mac mini (quoi que je pense qu’Apple n’abandonnera pas ce créneau, peut-être avec une machine ARM en 2018 ou 2019 ?). Alors la grosse surprise aura été l’iMac Pro ! Même s’il n’est pas disponible avant la fin de l’année. De toute façon, ce n’est pas le Mac de Monsieur Toutlemonde. Non seulement parce que ses prix démarrent à 5 000 $ et s’envolent à 20 000 $, mais surtout parce que le commun des mortels n’a pas besoin de placer d’un tel monstre de puissance (du moins sur le papier) sur son bureau. Alors oui, c’est impressionnant. Ça peut éventuellement faire rêver. Mais ça me laisse assez froid.
Ai-je été plus enthousiasmé par macOS High Sierra ? Pas plus. C’est une version de pause pour l’utilisateur qui ne s’apercevra même pas du changement la mise à jour faite – sauf à quelques détails liés à la gestion des fichiers, grâce à APFS. Je l’ai installé dès sa disponibilité pour les développeurs, et vraiment ça passe comme une lettre à la Poste.
Bon, alors quoi, me demanderez-vous ? Le HomePod, lui aussi pour Noël, est une exécution parfaite (enfin, faudra voir en test) d’une idée que d’autres ont déjà mis en œuvre mais sans présenter de réel intérêt. En revanche, à mon avis, Apple a trouvé la martingale pour gagner encore une fois le gros lot !
Mais ce qui m’a le plus intéressé, et ce sur quoi je me suis rué dès le téléchargement ouvert, ce sont les fonctions d’iOS 11 conçues expressément pour les iPad. Et pas seulement le Pro, même mon mini 4 en bénéficie. Avec de nouveaux modes d’affichage, un glisser-déposer standard, un dock à la macOS et une application style Finder… iOS 11 ouvre cette fois la porte de la productivité sur iPad. Et avec la puissance des processeurs A10X Fusion, les iPad Pro déboulent plus que jamais chez les pros de la créativité, comme l’a démontré magistralement l’éditeur Serif et sa toute nouvelle version d’Affinity Photo pour iPad ! Époustouflante ! Je sais que les ventes de l’iPad s’écroulent mois après mois, mais le phénomène n’est pas définitif, la pente peut être remontée avec des bons produits et, enfin, un bon OS adapté. Bernard Le Du