Acheter le n° 150 en PDF

Achetez La nouvelle collection
THÉMATIQUES 2018
7 NOUVEAUX NUMÉROS PDF

Disponible à l'unité,
en pack complet de 7 n°

Offrez un abonnement en cadeau

 

 

 
 
 
   
 
 

 

DOSSIER Toutes nos astuces système pour macOS Sierra, High Sierra et Mojave – 18 pages.
Mojave renforce sécurité et confidentialité.
Visite du tout nouveau Mac App Store..
Pilotez vos équipements HomeKit sur Mac!
Six applications de gestion du temps pour mieux s’organiser.
… et nos nombreux autres articles, nos astuces et de solutions du mois, les sélections et les prises en main d'applications, sans oublier nos pages de pas à pas pratiques…


 

 

Vous et Votre Mac #150
Dans les kiosques depuis
le 28 novembre 2018

 

 

Feuilletez l'aperçu du magazine




 

Découvrez le sommaire détaillé du magazine



Consulter le sommaire détaillé


À propos de…
Je n’ai pas l’habitude de commenter dans VVMac les résultats d’Apple, mais la présentation des résultats du 4Q 2018 a été l’occasion de deux annonces significatives. D’une part, les revenus dégagés par la vente tant des matériels que des services sont une fois encore en forte augmentation. D’autre part, dès le prochain trimestre fiscal, Apple ne communiquera plus sur le nombre d’unités écoulées, seulement sur les revenus. C’est, il est vrai, comme cela que font pratiquement toutes les autres entreprises. Apple avait d’ailleurs commencé à le faire en ne précisant pas les ventes d’Apple Watch, en ne détaillant plus la catégorie Autre produits.Reste qu’il y a évidemment un lien entre les deux annonces. Alors que les revenus d’Apple ne cessent de progresser, les ventes d’iPhone stagnent désormais, tandis que les celles des Mac et des iPad baissent trimestre après trimestre. Les nouveaux produits présentés le 30 octobre ne devraient pas inverser la tendance.
Le simple bon sens révèle donc que les performances exceptionnelles d’Apple ne tiennent plus au nombre de Mac, d’iPhone, d’iPad et d’autres gadgets vendus, mais à sa politique de prix forts. Une approche qui s’est une nouvelle fois traduite dans les prix affichés des nouveaux Mac mini, MacBook Air et iPad 2018. Plus question pour Apple de sortir un Mac mini « d’appel » à 500 ou 600 euros. Ce qui était pourtant l’objectif originel de cette petite machine. Le Mac mini 2018 se prend 300 euros « dans la tronche » et n’est plus du tout un produit d’appel – et certainement pas pour des utilisateurs PC qui souhaiteraient switcher.
La quincaillerie plus ou moins chère de ce nouveau modèle justifie peut-être un prix plus élevé, mais Apple aurait très bien pu créer un Mac mini, notamment le premier modèle, avec un cocktail de composants plus « équilibré » pour un prix plus agressif. Idem pour le MacBook Air. Mais ce n’est plus l’approche d’Apple. Et il en sera, sans nul doute, de même des prochains iMac et autres produits.
Cette stratégie du prix fort réussit. Pour l’heure. Il ne faudrait pas que les prix grimpent au point où, même ceux qui sont totalement « shootés » à la pomme, ne suffiront plus à amortir l’érosion des ventes. Attention au décrochage en pleine ascension ! S’il avait un trou d’air, où Apple trouvera-t-elle le ressort pour sortir de la vrille infernale et se reconfigurer en l’espace de quelques trimestres ? Quand on perd des clients, «faire les poches» de ceux qui restent – même s’ils semblent contents d’en être complices – n’a jamais fait revenir ceux qui sont partis. Bernard Le Du