Acheter le n° 156 en PDF

Achetez La nouvelle collection
THÉMATIQUES 2018
7 NOUVEAUX NUMÉROS PDF

Disponible à l'unité,
en pack complet de 7 n°

Offrez un abonnement en cadeau

 

 

 
 
 
   
 
 

 

• macOS : jongler avec différents comptes Utilisateur.
• Six fonctions pratiques d'iCloud Mail.
• Chiffrer une clé de stockage USB.
• L’Apple Watch 4 prend soin de votre cœur.
• En test, les AirPod 2019 et l'iPad mini 5.

… et nos nombreux autres articles, nos astuces et de solutions du mois, les sélections et les prises en main d'applications, sans oublier nos pages de pas à pas pratiques…


 

 

Vous et Votre Mac #156
Dans les kiosques depuis
le 29 mai 2019

 

 

Feuilletez l'aperçu du magazine




 

Découvrez le sommaire détaillé du magazine



Consulter le sommaire détaillé


À propos de…
Apple a présenté le 30 avril ses résultats pour son second trimestre fiscal 2019. Nous n’avons pas l’habitude d’évoquer ces sujets dans VVMac qui n’est pas le magazine des actionnaires d’Apple. Mais il se trouve qu’au détour des résultats concernant le Mac, et qui sont en chute de 5 %, Tim Cook a, à plusieurs reprises, lancé quelques piques vers Intel, signifiant que le fondeur était le grand fautif et responsable de ce médiocre résultat. Il faut dire que les relations entre les deux géants ne sont pas très bonnes. Excédée, semble-t-il, par le retard, voire pire, d’Intel sur les modems 5G, Apple a été contrainte de faire machine arrière et d’enterrer la hache de guerre avec Qualcomm. C’est cette dernière qui fournira les modems – qui sont prêts – pour des iPhone 5G dès l’an prochain. Quant aux ordinateurs, Intel ne produit peut-être pas assez pour Apple , mais il n’y a eu aucune rumeur de pénurie durant l’année écoulée. Surtout Intel craint qu’Apple ne commence à délaisser ses processeurs au profit d’une production « maison » basée sur l’architecture ARM, dès 2020. C’est d’autant plus crédible que le rapprochement de iOS et macOS, tant ou niveau des interfaces utilisateur que des applications, avance rondement. Nous en aurons les preuves dès le mois prochain à la WWDC.
Pourtant, je ne pense pas qu’Intel soit en cause dans la mauvaise passe que traversent les Mac (mais aussi les iPhone qui ont vu le revenu de leurs ventes baisser de 18 % sur la même période).
Les problèmes sont chez Apple et nulle part ailleurs.
Entre les défauts récurrents des claviers « papillon » des MacBook; l’envol continu de tous les prix ; les incohérences multiples (la compatibilité des deux Pencil et des iPad en est un exemple flagrant) ; et surtout, l’absence d’évolution réelle des machines – si ce n’est au niveau des « moteurs » –… l’utilisateur Apple n’a rien qui lui donne envie de renouveler son matériel. Il a toutes les bonnes raisons d’attendre, pire de changer d’univers.
La politique d’Apple, malgré les dires de ses dirigeants, est de faire le maximum possible d’argent, même si les produits se vendent moins bien. Pire encore, il me semble qu’il n’y a plus personne dans le gigantesque navire interstellaire, posé à Cupertino, qui brûle des milliards de dollars en R&D, pour recueillir, analyser et répondre aux vrais besoins des utilisateurs. Il faudrait peut-être qu’Apple lance, elle aussi, un Grand Débat. Bernard Le Du